Le Privilège d'une vie, c'est d'être qui nous sommes !

J’AI COMMENCÉ A RESSENTIR CE TROU NOIR

D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours demandé « qu’arrivera-t-il au bout de la vie, est-ce-que l’on verra tout noir? » Cette question m’est apparue lorsque je devais avoir 4 ou 5 ans, et m’a longtemps hantée, comme si la pilule qu’on allait tous mourir un jour et ne plus rien être après, était quelque chose qui dans mon coeur sonnait complètement IMPOSSIBLE…

Pendant mon adolescence j’étais souvent considérée comme une garce !

J’ai fait partie de ceux, pour qui très vite l’école n’avait pas de sens, je ne comprenais pas, POURQUOI ON M’OBLIGEAIT À PASSER PAR LÀ. À partir de mes 14 ans, je me sentais tellement en décalage avec ceux de ma classe et avec les discours que l’on nous apprenait. D’ailleurs, chaque année, mes nouveaux amis étaient ceux les plus âgés de la cour de récréation, puis chaque année, cela recommençait avec d’autres puisque les derniers étaient partis dans la vie active. Jusqu’au jour où ce fut moi la plus vieille de la cour et où je me sentais dans une solitude folle. Après l’école, je ne pensais qu’à une chose, soit aller faire la fête pour m’évader, soit écrire dans mon journal intime suppliant l’univers infini de me réserver AUTRE CHOSE que ce que les grands semblaient raconter de cette fameuse vie d’adulte.

J’ai voulu prendre le large pour vivre la vie de mes rêves…

J’ai toujours eu des parents qui me faisaient ultra confiance, dans ma mémoire, je ne me souviens d’aucun non, ils me répondaient toujours, si tu es sûre de toi, que tu y as bien réfléchi, on te fait confiance. Pas la peine de vous dire, que cela ressemble peut-être à une immense liberté mais en vérité c’était la plus grosse pression qu’on pouvait m’offrir, celle de devoir honorer cette confiance…  Alors je suis partie aux États Unis, un voyage pour lequel j’ai vécu un échec considérable, et où je suis rentrée en pleurs, complètement perdue. 

Puisque je ne suis pas parvenue à être heureuse, j’ai voulu bien faire !

 J’ai finalement repris des études de marketing, n’ayant aucune idée du vrai pourquoi, outre l’idée, que cela me porterait à d’autres opportunités, et surtout celle de repartir un an en Erasmus, où j’ai vécu une année fabuleuse en Croatie, où mon coeur s’est complètement réouvert. Je suis allée jusqu’au bout de mon diplôme les doigts dans le nez mais en trainant les pieds. Je n’en avais STRICTEMENT rien à faire d’obtenir mon bout de papier, mais fallait bien avouer, mes parents avaient tout financé, et c’était impensable de leur faire ce coup là!  Dix jours après mon diplôme en poche, je tombe sur une vidéo de David Laroche, je n’avais JAMAIS entendu parler de coaching ni de quoique ce soit de ce genre, cette vidéo m’a mis en pleurs, je crie à tout mon entourage de venir la voir, émue, m’avouant C’EST CA QUE JE VEUX FAIRE, en le regardant, j’ai eu le sentiment de me voir dans un miroir, ce jeune gars, disait en vidéo, tout ce qui m’habitait au plus naturel de mon être. Alors il a fallu que je trouve un job histoire de pouvoir m’offrir un nouveau tournant!

LA PLUS GROSSE ARNAQUE DU MONDE

Mon entrée dans la vie active! J’avais mon projet en tête, mais certains jours, je m’oubliais et m’enfonçais comme dans des sables mouvants. J’avais des boss en or, une collègue sur deux sympa, mais dans le concret, rien que de penser que le monde tournait ainsi et d’entendre les gens me dire, « mais tu crois quoi ma petite c’est comme ça la vie… » ça me dévorait! La philosophie « faire ses études, obtenir un travail, avoir une maison, construire une famille, et puis seulement être heureux » rimait avec LA PLUS GROSSE ARNAQUE DU MONDE!

L’APPEL DE MON ÂME

Plus j’avançais, plus je ressentais qu’en effet, ça ne pouvait pas être ça la vie. J’ai alors commencé à me demander « et si la vie toute entière avait prévu autre chose pour moi et qu’elle m’envoyait le message sous la forme de ces tensions que je ressentais lorsque je me faisais croire que si? » Je sentais un truc tellement fort, que si j’avais dû continuer, j’avais l’impression que j’allais mourir… Chaque mois, une fois que tout était payé, il me restait 100€ à tout casser pour me faire plaisir, et je voulais m’inscrire à des formations, j’ai alors commencé à jouer avec les concepts de loi d’attraction, et en l’espace d’une semaine la vie m’a dit « vas-y » en m’envoyant la somme de 12 000€ alors que l’argent semblait être le plus gros de mes soucis. RIEN NE PEUT ARRETER UNE IDEE DONT L’HEURE EST VENUE!

J’avais besoin de preuves énormes! 

Une fois inscrite, dans mes formations de coach, la vie ne m’a pas lâché! J’étais quelqu’un qui croyait depuis l’adolescence, aux anges, à l’univers etc… Mais disons que je n’avais jamais vécu de contact prouvant quoique ce soit… Un jour pour la petite Manon de l’époque, il arrive un truc qui lui semble MONSTRUEUSEMENT ENORME. Une femme du programme de formation coaching, explique qu’elle est en relation avec un coach de renommée internationale qui m’avait beaucoup inspiré, et qu’il hésite à lui prendre un programme d’accompagnement pour lui et sa femme ( il faut dire qu’à mes yeux cette femme dépassait largement son niveau). Je ne sais par quel opération du St Esprit, je me retrouve à accompagner cette femme, donc autrement dit, je coachais la coach potentielle d’un l’homme qui m’avait moi-même inspiré à devenir coach… Cette femme a été un ange sur ma route, me voilà donc, toujours au sein de la formation à la « co-coacher ».

QUAND l’INVISIBLE DEVIENT VISIBLE ou QUAND L’IMPENSABLE PREND FORME

Je me retrouve donc 15 minutes avant notre premier rendez-vous en totale panique! Qu’est-ce que je pouvais bien apporter à cette femme que je trouvais si « balaise » et vous me croirez ou non, je me mets à fixer mon tableau de vision de l’époque, où il y avait d’ailleurs épinglé Lilou Mace, ce coach et une photo du Dr Wayne Dyer qui venait de mourir cet été là! (C’était des visages qui m’inspiraient énormément à mes débuts!) Alors toujours fort stressée par mon rendez-vous, je me mets à parler toute seule avec Wayne Dyer, un peu en mode « purée je voulais que tu m’enseignes, mais tu es parti trop vite, (j’avais eu beaucoup de chagrin à l’idée qu’il soit parti). Et puis comme de rien, je continue à préparer mon rendez-vous priant le ciel de ne pas être trop naze….  Le rendez-vous débute, je pourrais dire normalement, et puis peut-être au bout de 45 minutes, la femme me dit un truc, je vois sur sa tête qu’elle est elle même gênée d’apporter une note « d’invisible » à la discussion, alors qu’en vérité je pense qu’on était chacune très intriguée par ce monde non visible… Et elle me dit, « Manon, il y a un être qui se présente pour donner un message », de mon côté, je garde mon calme, me réjouissant en silence, pensant directement que « waou pour un premier rendez-vous, elle allait recevoir le message qu’elle attendait!! » Et elle continue en me disant « non ce n’est pas pour moi, c’est pour toi…. Mais je ne sais pas si tu connais, c’est l’énergie de Wayne Dyer »  Je n’ai jamais été si scotchée de toute ma vie, j’ai hésité entre croire à une caméra cachée dans mon salon, est-ce que j’avais parlé tout haut et que mon compagnon avait envoyé la vidéo à cette femme pour se moquer de moi? Non il n’était pas à la maison….. 

CE FUT LE VRAI TOURNANT DE MA VIE

Après avoir reçu ce message, je ne pouvais plus continuer de vivre comme si cela n’était pas arrivé, j’ai reçu prise de conscience sur prise de conscience. Si la vie n’est pas ce qu’on nous raconte, alors hors de question de rester dans ce boulot même si apparemment j’en ai besoin pour payer les facturees, je décide sans même m’en rendre compte à l’époque, de remettre ma démission, je me lance d’un coup en tant qu’accompagnante. Je n’avais jamais eu aucun « vrai client », je ne pense même pas à dépendre du chômage, pourtant mon compagnon était en mi-temps, mes parents vivaient des histoires très compliquées… Je décide d’exclure toute idée d’échec de mon esprit, et de dire uniquement OUI à l’idée que je suis complètement soutenue par la vie et qu’il ne s’agit pas de mon petit caprice mais de celui de la vie toute entière. Et il en a été ainsi! La vie m’a toujours fourni exactement ce dont j’avais besoin et surtout la sensation, qu’il n’y a plus aucune séparation entre ce que j’appelle la vie et ce que je suis au plus profond mon être! J’ai vécu la déconstruction de beaucoup de schémas, et ce n’est pas fini 🙂 

CE N’EST PAS UNE VISION C’EST UNE VERSION DE TOI QUI S’ACTUALISE ET QUAND TU TE L’INTERDIS C’EST COMME SI TU VIVAIS LE BROUILLON DE TA VIE 

Cela fait maintenant plus de 2 ans, que j’offre chaque jour l’expression de qui je suis jusque dans ma profession. J’offre ce que certains appellent mon « lazer » pour accompagner les âmes pionnières du nouveau monde, afin qu’elles osent enfin suivre l’élan de leur coeur/âme plutôt que celui de leurs peurs. Ensemble, nous mettons en lumière leurs profondeurs, nous accouchons, la version d’elles-m’aime qui s’actualise déjà en ce moment.

Être vrai, cela suffira!
Être vrai, cela suffira!

Everything comes from the Source

Copyright © 2017-2018 Manon Remy All right reserved.

Copyright © 2017-2018 Manon Remy All right reserved.